À propos du refus du Pape

Nous souhaitons seulement vous faire part ici, à titre informatif, de quelques réactions parues de part et d’autre, dans les journaux ou ailleurs, à la suite de l’annonce du Pape disant qu’ils n’offriraient pas d’excuses personnelles aux Autochtones et aux survivants des pensionnats.

Les mentions de ces articles sont extraites de la revue de presse des dernières semaines publiée le 9 avril 2018.

_____________________________________________________________________

LA PRESSE | 6 avril 2018 | par Jean-François Roussel et 11 autres signataires

Opinion pensionnats autochtones
Des excuses loin d’être symboliques

En 2012, alors que l’Église catholique canonisait Kateri Tekahkwitha, parmi la foule d’autochtones présents à Rome se trouvait Wab Kinew, ojibway, alors chroniqueur. Il contemplait le spectacle avec étonnement : « Le fait que d’innombrables survivants des pensionnats se trouvent à Rome cette semaine constitue un miracle […] : celui que des personnes aussi mal traitées par l’Église quand elles étaient enfants aient pu, une fois devenues adultes, non seulement lui pardonner, mais y adhérer. »

Lire l’article.

_____________________________________________________________________

ÉGLISE CATHOLIQUE À MONTRÉAL | 3 avril 2018 |

La CECC écrit aux peuples autochtones du Canada

(CECC) Le président de la Conférence des évêques du Canada, Mgr Lionel Gendron, P.S.S., a publié une lettre aux peuples autochtones du Canada. Celle-ci indique qu’après avoir soigneusement examiné l’appel à l’action 58 de la Commission Vérité et Réconciliation, et discuté longuement la question avec les évêques du Canada, le pape François a jugé qu’il ne pouvait y répondre personnellement.

Lire l’article.

_____________________________________________________________________

PRÉSENCE.INFO | 3 avril 2018 |

Lettre ouverte
Pensionnats: pourquoi et au sujet de quoi le pape aurait dû présenter des excuses

Le 27 mars dernier, le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), Mgr Lionel Gendron, adressait une lettre ouverte aux peuples autochtones du Canada pour les informer que le pape avait décidé de ne pas présenter d’excuses aux autochtones et aux survivants des pensionnats. La raison qui en était donnée dans ce texte est que le pape «est d’avis qu’il ne peut pas y répondre personnellement».

Lire l’article.

_____________________________________________________________________

RADIO-CANADA.CA | 29 mars 2018 |

Pensionnats autochtones : l’absence d’excuses du pape est une gifle, affirme un survivant

La décision du pape François de ne pas présenter d’excuses pour le rôle de l’Église catholique dans les abus commis dans les pensionnats autochtones équivaut à « une gifle au visage », selon un survivant. Elle a également provoqué l’indignation au Manitoba.

Lire l’article.

_____________________________________________________________________

PRÉSENCE.INFO | 27 mars 2018 | par François Gloutnay

Pensionnats dirigés par l’Église catholique
Pas d’excuses du pape aux peuples autochtones

Le pape François ne présentera pas d’excuses aux Autochtones du Canada pour les traitements qu’ils ont subis dans les pensionnats catholiques qu’ils ont fréquentés, vient de faire savoir la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).

Lire l’article.

_____________________________________________________________________