Campagne de financement 2016 : Lettre du président

Cher ami, chère amie,

C’est avec une grande joie que je vous invite à participer à la campagne annuelle de financement de Mission chez nous afin de toujours soutenir les communautés chrétiennes autochtones.

Au cours de la dernière année, plusieurs événements nous ont particulièrement éveillés à certaines problématiques avec lesquelles les Premières Nations sont aux prises. Pensons à la violence subie par les femmes dans certaines communautés; pensons également à la hausse du taux de suicide chez les jeunes, ou encore au drame qui a affligé la petite communauté de La Loche, en Saskatchewan. Ces problématiques sont bien souvent la conséquence de conditions de vie précaires de bon nombre de nos frères et sœurs autochtones.

De telles réalités ne peuvent qu’accentuer le besoin d’une présence pastorale soutenue au sein des communautés chrétiennes autochtones. Les familles et les communautés en situation difficile ont un vif besoin d’accompagnement fraternel et spirituel. Toutefois le service pastoral est souvent le dernier des besoins à être comblé sur la liste des secours. C’est pourquoi les prêtres et les agents et agentes de pastorale qui assistent ces communautés ont eux-mêmes besoin d’un soutien extérieur. Tel est précisément le besoin auquel répond Mission chez nous.

En cette Année sainte, le pape François nous invite spécialement à répandre la miséricorde. En vivant l’accueil et en faisant preuve de compassion. En favorisant la discussion et en bâtissant la paix. En développant l’écoute et la compréhension. En ayant le courage de tendre la main et de prêter main-forte. En apportant de la lumière dans les zones plus sombres. En transformant les blessures en élans de vie.

Comme le souligne le slogan de notre campagne de financement, « Nous avons besoin d’un cœur à cœur! Marchons ensemble. » Notre foi nous invite à nous mettre au service de cette transformation. Concrètement, Mission chez nous soutient plus d’une quarantaine de missions, de Kuujjuaq (Nunavik) à Listuguj (Gaspésie) en passant par Manawan (Lanaudière). Nous sommes aussi présents, quoique de manière différente, dans autant de communautés réparties dans les diocèses du Grand Nord canadien, de Whitehorse à Churchill-Baie-d’Hudson. Cependant, nos ressources ne suffisent pas à la tâche et les besoins sont criants. C’est pourquoi Mission chez nous a besoin de l’appui de ses donateurs et donatrices. Comme le souligne Mgr Jean Gagnon, évêque de Gaspé, « le soutien régulier apporté par Mission chez nous à la vie pastorale et sociale des communautés autochtones est un appui essentiel pour notre Église ».

Pour reprendre les paroles pleines d’espoir de l’Apocalypse (21, 1), « des cieux nouveaux et une terre nouvelle » nous attendent. Notre monde a besoin de découvrir Jésus-Christ et de se renouveler sans cesse dans la solidarité. Vous remerciant vivement de votre attention et de votre générosité, je vous exprime mes sentiments les plus cordiaux en Notre Seigneur.

Fraternellement,

† Christian Lépine
Archevêque de Montréal
Président de Mission chez nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *