Kuujjuaq : une chorale qui rassemble

En juin 2017, Marilyne et Jonathan, un jeune couple originaire de Québec, ont voulu rencontrer Mission chez nous avant d’entamer une grande aventure. À la suite d’un appel intérieur profond, ils se préparaient à partir en mission avec leurs deux enfants à Kuujjuaq. Nous n’avons pas tardé à leur offrir notre appui.

Partager une expérience

Aussi, ils n’ont pas hésité à accepter notre demande, et nous les en remercions grandement  : celle de bien vouloir partager à l’occasion avec nos lecteurs et lectrices leur expérience concrète durant leur séjour à Kuujjuaq : adaptation, insertion dans la communauté, difficultés, élans, découvertes, rencontres, solidarités, etc. Aujourd’hui, nous sommes donc très excités de publier de leurs nouvelles.

Soutenir leur engagement

Nous vous encourageons donc à revenir de temps en temps sur notre site Web pour prendre de leurs nouvelles. Ils seront très heureux de lire vos commentaires au bas de la page. Aussi, n’hésitez pas à leur manifester votre soutien et votre solidarité.

Leur quatrième lettre nous livre leur réflexion après avoir vécu plus d’un an à Kuujjuaq. La voici donc.

Kuujjuaq, 17 septembre 2018

Bonjour!

C’est connu, la musique et le chant peuvent rejoindre toutes personnes! Durant la dernière année, des gens se sont rassemblés afin de participer à la chorale mise sur pied en septembre. C’est un projet qui était porté depuis longtemps par Marilyne, le chant faisant partie de sa vie depuis toujours. Ayant participé à plusieurs chorales et ayant même dirigé un chœur dans les deux dernières années à Québec, elle se doutait bien qu’un tel projet pouvait être emballant.

Les contours de ce qui allait devenir la chorale ont été dessiné lors d’une sortie scolaire où les enfants allaient cueillir des petits fruits sur les crêtes. La rencontre de l’enseignante de musique a été l’occasion de partager sur des passions communes, et entre deux canneberges et trois camarines noires, le projet voyait le jour. Par la suite, un chœur de quatre personnes s’est formé dès septembre 2017 et un premier spectacle avait lieu à Noël à l’intérieur de la chapelle de la Mission. Nous avons repris après les fêtes, mais nous étions désormais 15 personnes! Le « bouche à oreille » avait fait son action. Notre spectacle de fin d’année a rassemblé plus de 70 personnes et fut un véritable succès.

L’expérience que nous avons vécue tout au long de la dernière année a apporté beaucoup de joie dans notre milieu. La chorale était un lieu de rencontre et de partage. Un temps d’arrêt pour les participants. Pour certains, les pratiques hebdomadaires représentaient un véritable oasis dans leurs semaines de travail. La chorale était un lieu où nous avons appris à nous connaître les uns les autres, et ce, particulièrement après Noël alors que les participants n’étaient pas nécessairement issus de la communauté catholique. La chorale étant une activité ouverte à l’ensemble des résidents de Kuujjuaq, nous avons eu le plaisir d’accueillir des personnes de divers horizons… mais partageant une même passion! Nous avons ainsi appris à chanter ensemble et nous avons découvert les grands talents des membres de la chorale. D’ailleurs, la formule du concert de fin d’année a permis l’expression de ces multiples talents. Certaines performances individuelles ont ainsi ponctuées le spectacle. Nous avons eu droit à des numéros de guitare, de bluegrass ainsi que des pièces de musique classique jouées au violon et au piano.

Le concert de fin d’année a représenté un véritable moment de grâce! Porté par la musique, par les chants et le violon, plus d’un a fermé les yeux et savouré ce moment de paix et de communion.

Le spectacle et ce qu’il a suscité nous ont fait entrevoir l’idée de faire des haltes musicales tout au long de la nouvelle année. Des haltes qui pourraient venir ponctuer l’année, des haltes où les gens pourraient venir se poser l’instant de quelques morceaux de musique. À suivre! Ce qui est certain, c’est que la chorale va reprendre dès septembre…

Salutations,

Jonathan

Bonne continuation, Marilyne, Jonathan, Alexis et Nicolas ! Nous pensons à vous. En toute solidarité.

1 Comment

  1. Félicitations d’avoir monté cette chorale qui est effectivement un bon moyen de rassembler les amateurs et amatrices de chant. Aussi toute mon appréciation, mon admiration même, pour cet appel en mission. J’ai toujours contribué à «Mission chez nous», mais votre implication me stimule davantage à contribuer en vous assurant aussi de mon humble prière. Que le Seigneur vous accompagne et bénisse votre petite famille. En toute fraternité en J.-C.
    Alphonse Rheault,
    Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *