Les Dénés

Famille linguistique et culturelle : na-déné
Langue d’usage : langues athascapanes (différentes langues, mais qui possèdent les mêmes racines)
Langue seconde : anglais
Nom des communautés : plusieurs communautés des Territoires du Nord-Ouest

« Les Dénés (« peuple ») sont une ethnie du nord-ouest du Canada qui habite les régions arctiques. Les Dénés parlent des langues athapascanes de la famille na-dené et ont été le premier peuple à s’établir dans ce qui est maintenant appelé les Territoires du Nord-Ouest.

Les Dénés habitent les terres situées au nord du fleuve Churchill, au Manitoba, à l’ouest de la baie d’Hudson. Dans leur langue, le territoire qu’ils occupent s’appelle le Denendeh, la « Terre des Gens ». L’une des grandes revendications des Dénés est que leur soit reconnu définitivement le contrôle des terres sur lesquelles ils vivent. Au nord, ils ont pour voisins les Inuits et, au sud, les Cris.

Les Dénés comprennent cinq groupes principaux : les Chipewyan, qui vivent à l’est du grand Lac des Esclaves; les Tli Cho, qui vivent entre le grand Lac des Esclaves et le grand lac de l’Ours; les Yellowknives, qui vivaient autrefois au nord du grand Lac des Esclaves et sont maintenant incorporés aux Chipewyan; les Slavey, qui vivent le long du fleuve Mackenzie au sud-ouest du grand Lac des Esclaves; les Sahtu, qui comprennent les peuples Locheux, Nahanni et Lac de l’Ours dans le sud-ouest des Territoires du Nord-Ouest. Ces sous-groupes des Dénés sont aussi nommés les Lièvres, les Castors et les Séquanais . Ils parlent des langues différentes, mais possèdent les mêmes racines.

La concurrence dans le commerce des fourrures a donné lieu à des disputes territoriales entre les Dénés, les Cris et les Inuits. »

Source : Wikipédia
Pour en savoir davantage sur cette nation : www.denenation.com