Missionnaire au pays des Anichinabés

Nous vous communiquons in extenso ici, et avec un peu de retard – nous en sommes désolés ! – le court reportage que nous a transmis sœur Renelle Lasalle il y a quelques mois à propos de sa mission en terre anichinabée.

29 novembre 2017

Après une année d’absence à cause de mon congé de maladie, je vous reviens avec des nouvelles fraîches. Ma consœur Aline Dalpé a passé trois semaines au Lac-Simon. Elle m’a aidé à faire du classement dans les archives qui datent de 1853 en plus de tous les travaux connexes, cuisine, couture, menuiserie, etc. Ce fut un travail colossal. Elle a pu visiter le Dozois et le Grand Lac. Kitci migwect, Aline ! Elle a vu mes petits délinquants se transformer en gardien de l’église. En effet, le temps doux de septembre a incité les enfants de moins de 12 ans à rester dans la rue jusqu’à minuit et plus et leur activité principale était de lancer des roches sur le presbytère. À bout de patience, j’ai crié vers le ciel et je fus inspirée. Le lendemain, j’ai pris les jeunes en plein délit. Au lieu de les punir, je leur demandé si c’étaient eux. Ils m’ont répondu non. Alors je les ai fait venir et nous avons signé un pacte. Pour deux biscuits le dimanche, ils ont accepté de devenir mes protecteurs. Depuis, je ne reçois plus de projectiles malveillants !!! Avec les deux prêtres africains, nous allons jouer au basket le dimanche après la messe.

Du côté souffrant, les suicides et les deuils des aînés se sont poursuivis. Les gens n’en peuvent plus d’enterrer mort après mort. C’est lourd à porter ! L’abbé Pien vit dans sa cabane en bois rond sans électricité ni eau courante. C’est lui qui s’occupe des funérailles et des baptêmes quand on le lui demande. Il a vécu toutes sortes d’aventure lors des enterrements…

Mais consolation ! Quatre jeunes mères de familles se sont présentées pour recevoir la confirmation. La préparation a été du vrai gâteau ! Elles ont reçu les sacrements du pardon et de l’eucharistie le 19 novembre et ont été confirmées à Amos le 26 novembre. Prions pour que l’Esprit en fasse de vraies apôtres !

Les réparations de l’église du Lac-Simon sont presque terminées ! Vous entendrez certainement le cri primal…

Renelle Lasalle, ss.cc.j.m.

Voir le reportage original de Sr Renelle avec photos (format pdf)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *