Les missions du diocèse de Chicoutimi

Évêque responsable des missions du Nord :
Mgr André Rivest, évêque du diocèse de Chicoutimi

MISSIONS AMÉRINDIENNES

Wematoci (Desserte Sainte-Rose-de-Lima)

La desserte Sainte-Rose-de-Lima, située à Wemotaci, a été fondée en 1846. Actuellement, la personne responsable de la mission est le père Denis Grenier, o.m.i.

Wemotaci est une réserve amérindienne enclavée dans le territoire de la ville de La Tuque dans la région de la Mauricie. Elle se situe à environ 115 km au nord de La Tuque. Wemotaci est habitée par les Atikamekw et signifie « la montagne d’où l’on observe » en atikamekw

La communauté de Wemotaci est située sur les bords de la rivière Saint-Maurice, rivière aux poissons blancs, nommée Atikamekw Sipi par le peuple atikamekw qui occupe le territoire depuis des millénaires. Le site de Wemotaci, au pied des montagnes et aux abords d’un carrefour de rivières, a été judicieusement choisi par les Atikamekw pour sa situation géographique et son accessibilité.

Au cours du 20e siècle, de nombreux développements sont venus bousculer les activités et le mode de vie des Atikamekw. Le chemin de fer, les activités forestières, hydroélectriques et de villégiatures sont aux nombres de ces développements auxquels les Atikamekw ont contribué par leur main-d’œuvre et l’accessibilité aux territoires des familles concernées.

Aujourd’hui, la communauté de Wemotaci compte 1 279 résidants et est toujours accessible par la voie ferrée ainsi que par les routes forestières 10 et 25. Une piste d’atterrissage est également disponible au besoin. Divers services sont offerts à la population locale tels que l’école primaire Seskitin, l’école secondaire Nikanik, des cours professionnels aux adultes, deux garderies (Wapikoni et Six Saisons), un centre de santé, un centre de services sociaux, des services de sécurité publique et d’incendie, une radio communautaire, un bureau de poste, une maison des jeunes, une maison des aînés et une maison des femmes, un aréna et un centre communautaire, etc.

 Lire la présentation du village de Wemotaci par Denis Grenier (en format pdf)

www.wemotaci.com

Opitciwan

Actuellement, la personne responsable de la mission est le père Denis Grenier, o.m.i.

Opitciwan est une réserve amérindienne enclavée dans le territoire de la ville de La Tuque dans la région de la Mauricie. Le mot « Obedjiwan », écrit Opitciwan dans l’orthographe standardisée attikamek, serait tiré des racines obe ou oba signifiant « détroit » et djwan, « courant ». On peut donc le traduire par courant du détroit, du rétréci, de la passe.

Obedjiwan est située au cœur du Québec, à 143 km au sud de Chibougamau et juste au nord du réservoir Gouin. Sa population est constituée de 2 107 habitants dont 789 sont des étudiants de l’école primaire Niska et de l’école secondaire Mikisiw. Les principaux services de la réserve sont le conseil de bande, le centre de santé, le centre des jeunes, le centre communautaire, le centre culturel, l’école primaire et l’école secondaire. (Wikipédia)

Les Atikamekw sont une culture qui expérimente le passage d’un mode de vie traditionnel à un mode de vie tourné vers la modernité et le développement dans le respect de ses valeurs, ses traditions et de ses coutumes. (site Opitciwan)

 Lire la présentation du village d’Opitciwan par Denis Grenier (en format pdf)

www.opitciwan.ca
wikipedia.org/wiki/Obedjiwan