Les missions du diocèse de Mont-Laurier

Évêque responsable des missions du Nord :
Mgr Paul Lortie, évêque du diocèse de Mont-Laurier

MISSIONS AMÉRINDIENNES

Maniwaki (Mission Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire)

La mission Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire, située à Maniwaki, a été fondée en 1921. Actuellement, la personne responsable de la mission est M. Cyprian Emeka Adibe, prêtre desservant.

Située au cœur de la Vallée de la Gatineau, Maniwaki est une ville fort accueillante et offrant une gamme complète de services. Maniwaki signifie en algonquin « Terre de Marie ». Il y a plus de 150 ans, les pères oblats y ont fondé une mission et, rapidement, marchands de bois, agriculteurs, gens de métiers, commerçants et professionnels sont venus s’y installer, attirés par la richesse de la forêt. Les premiers habitants de la région furent les Algonquins. On retrouve d’ailleurs juste au sud de Maniwaki, la réserve de la Rivière Désert, où si vous préférez, en algonquin, la réserve Kitigan Zibi.

La communauté métisse autochtone de Maniwaki regroupe environ 3000 autochtones vivant hors du contexte des réserves provenant de partout au Canada et aux États-Unis. Elle est apparue en raison des unions mixtes qui s’étaient multipliées depuis l’arrivée des Européens, formant ainsi sa propre langue, sa propre culture, ses propres valeurs et occupant un territoire traditionnel tout en se fractionnant en collectivités vivant hors des réserves.

La population autochtone y est plutôt métissée et elle se distingue par la diversité de provenance des nations. Les résidants sont de descendance autant algonquine, crie qu’huronne et mohawk. On y compte de quatre à huit nations différentes. Ce qui d’ailleurs fait la fierté de la communauté. (Site autochtones-maniwaki)

www.autochtones-maniwaki.com