Nous sommes les rêveurs

La maison d’édition Mémoire d’encrier nous a fait parvenir cette anthologie de poèmes de la poétesse et auteure Rita Joe : Nous sommes les rêveurs (2017). Ses mots, traduits en français par Sophie M. Lavoie, nous ont inspirés. C’est pourquoi nous portons ce livre à votre attention. Nous retranscrivons ici la description de la quatrième de couverture :

Je suis l’Amérindienne
Et ce fardeau
Demeure en moi à jamais.

Les recueils de poésie et les mémoires de RIta Joe voyagent dans ma valise depuis une quinzaine d’années. Je ne savais pas si son œuvre avait été publiée en français, mais je m’étais toujours dit que je voulais la traduire et la faire connaître. L’univers de Rita m’est très familier. Quand elle décrit si élégamment les forêts, l’odeur de l’herbe sacrée, le lac Bras d’Or, les conversations et les bancs d’huîtres, je reconnais bien ces odeurs, ces bruits, ces gens et ces lieux dont j’ai été entourée. C’est un peu mes souvenirs que je tiens à partager avec cette traduction, ainsi que les précieux enseignements de Rita Joe sur la vie autochtone, les traditions, le racisme et la spiritualité, le tout toujours raconté avec son incroyable sens de l’humour et la simplicité de ses mots.

Sophie M. Lavoie

Rita Joe (1932-2007) est née dans la Première Nation We’koqma’q en Nouvelle-Écosse. Elle a vécu à Essisoqni où elle a écrit et tenu un magasin d’artisanat. Orpheline à l’âge de 10 ans, elle a eu huit enfants et en a adopté deux autres. Elle a reçu de nombreux prix et distinctions dont l’Ordre du Canada.

Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *