Qui sommes-nous?

« Peut-être sommes-nous frères…», affirmait le chef amérindien Seattle en 1854, avec une certaine appréhension devant l’attitude des hommes blancs qui souhaitaient s’approprier la terre de ses ancêtres. «Nous savons une chose que l’homme blanc découvrira peut-être un jour : notre Dieu est le même Dieu. Il est le Dieu des hommes, et sa compassion est la même pour l’homme rouge que pour l’homme blanc. »

Aujourd’hui, plus d’un siècle et demi plus tard, nos rapports fraternels se sont-ils développés? Avons-nous appris à mieux nous apprécier et nous respecter les uns les autres? En fait, plusieurs d’entre nous côtoient leurs sœurs et frères autochtones sans véritablement les connaître. Dans ce pays « ouvert » qu’est le nôtre, qui a pour valeur l’égalité et la dignité pour tous et toutes, nous avons pourtant encore du chemin à faire. Au 21e siècle, nos frères et sœurs autochtones, dont certains vivent encore dans des conditions déplorables, ont besoin plus que jamais de notre amitié et de notre solidarité. Notre véritable mission d’humains, en tant qu’habitants de cette même planète bleue, n’est-elle pas de contribuer à la libération de tous et toutes, de défendre aussi la dignité de nos frères et sœurs les plus proches et particulièrement de trouver de nouvelles façons de bien vivre ensemble?

Mission chez nous travaille ardemment à bâtir la solidarité entre les cultures et entre ces frères et sœurs que nous sommes. « À nos frères et sœurs autochtones, nous disons que nous voulons continuer de cheminer avec vous. Nous voulons renforcer nos liens et chercher de nouvelles façons de vivre ensemble en partenaires.»
(Conférence des évêques catholiques du Canada, La justice comme un fleuve puissant, 1995)