Témoins audacieux et peu frileux au Nunavik

Lors de la Journée missionnaire mondiale, le 22 octobre dernier, a eu lieu à Richelieu le lancement du livre Témoins audacieux et peu frileux au Nunavik de Mme Raymonde Haché, qui a elle-même été missionnaire dans le Grand Nord québécois de 1978 à nos jours. Nous vous faisons part ici du petit mot qu’elle nous a envoyé à ce sujet. Mais d’abord, nous en profitons pour vous faire connaître son livre.

« Que de richesses méconnues au Nunavik ! Étant enseignante ou agente de pastorale, Raymonde Haché a participé à la vie des Inuits dans les villages de Quartaq, Kuujjuarapik, Kuujjuaq et Kangiqsujuak. Pendant ces nombreuses années passées au Nunavik, elle y a rencontré des personnes venus du Nord pour partager la vie de foi qui les animait et les rendait heureuses. Chaque missionnaire s’efforçait aussi d’utiliser ses divers talents et compétences pour le mieux-être des Inuits, et des «Blancs» qui se rendaient dans cette région pour y travailler.

» L’auteure nous présente cette partie de l’histoire de l’Église, par les écrits passionnants de leur vécu, qu’elle a recueillis dans les archives et auprès de ces “témoins audacieux et peu frileux au Nunavik”. Raymonde considère important de faire valoir le travail méconnu des missionnaires, non seulement des prêtres et des frères, mais aussi des couples et des célibataires, hommes et femmes qui ont collaboré à la mission par un ministère de présence, de patience et d’attente. » (Quatrième de couverture)

Et voici le mot qui nous a été adressé par Raymonde Haché à la suite du lancement de son livre :

A
« Vivre avec les Inuits au Nunavik est une expérience de vie. J’ai voulu la partager en intégrant cette partie de l’histoire de L’Église dans un contexte missionnaire. À mon arrivée à Quartaq en 1978, je gardais tous les documents pour les Archives. Après l’écriture de mon premier livre Jules Dion, Cinquante ans au-dessous de zéro, j’ai réalisé que peu d’écrits nous transmettaient le vécu des missionnaires. J’ai intégré de nombreux témoignages des pères Oblats et laïques afin de connaître les faits réalisés au fil des ans.

» Le lancement de mon livre Témoins audacieux et peu frileux au Nunavik a eu lieu à Richelieu, lors de la Journée missionnaire mondiale, le 22 octobre 2017. Environ quatre-vingts personnes sont venues rendre grâce au Seigneur pour l’accueil de la parole de Dieu par les Inuits.

» Dans la reconnaissance et la fraternité, les Missionnaires oblats de Marie Immaculée nous ont reçus dans la salle à manger autour d’un thé, d’un café, de jus et de biscuits. Les livres étaient en vente sur place et j’ai pu signer les livres de ceux et celles qui le désiraient. Journée débordante de joie et d’Action de grâce pour toute notre vie missionnaire. »

Raymonde Haché

Enfin, on pourra lire aussi cette allocution de Luc Tardif, provincial des Oblats, à l’occasion du lancement du livre de Raymonde Haché, à Richelieu (en format pdf).

Message de Luc Tardif, provincial des Oblats

Pour vous procurer le livre, communiquez avec son auteure par courriel à : hache.raymonde@videotron.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *