Une série originale sur les langues autochtones

Photo : Wikipédia

« Le Québec est l’hôte de onze nations autochtones reconnues par le gouvernement du Québec, chacune parlant sa propre langue. Certaines de ces langues sont encore parlées par des milliers de locuteurs. Plusieurs sont sur la voie rapide de l’extinction. Cet été, Le Devoir rencontre chaque semaine un locuteur d’une de ces langues. »

Voilà donc comment Le Devoir présente cette série d’articles sur les langues autochtones entamée le 4 juillet dernier au sein de ses pages. La journaliste Caroline Montpetit est l’auteure de ces trois premiers articles parus déjà les 4, 10 et 17 juillet. Elle y raconte avec émotion, respect et admiration l’aventure de ces peuples dont les langues riches et colorées comptent, pour certaines, de moins en moins de locuteurs. Heureusement, un certain mouvement de retour aux sources montre l’urgence de les préserver et permet aux membres de ces peuples d’en assurer de plus en plus la transmission, malgré les obstacles, et de continuer à les faire entendre et vivre dans le paysage contemporain.

Ces articles nous offrent véritablement la chance de découvrir l’héritage précieux de nos frères et sœurs autochtones pour le Québec et d’en apprécier la diversité.

Lire les articles parus jusqu’à maintenant :

17 juillet
Le retour aux sources du malécite
Lire l’article.

10 juillet
Le naskapi, la langue qui a vu le caribou
Lire l’article.

4 juillet
L’algonquin, une langue à la croisée des chemins
Lire l’article.