Balados et musique pour nos douces oreilles

Photo : Mubariz Mehdizadeh | Unsplash

Avec le Mois national de l’histoire autochtone surgit une profusion de ressources intéressantes qui représentent autant d’outils et d’occasions pour nous aider à nourrir ou à approfondir les liens entre nos cultures allochtones et autochtones. Mamu, c’est-à-dire « ensemble », nous pouvons apprendre ainsi à mieux nous connaître.

Cette fois-ci, nous vous proposons de titiller vos oreilles. Pas de lectures ni d’articles, mais des suggestions de balados (podcasts) et de musiques qui vous feront pénétrer d’une autre manière dans des lieux inédits, ou vivre de l’intérieur des rencontres riches et créatives.

Ces balados ou ces pièces musicales, espaces sonores que l’on pourrait qualifier de « portables », auront l’heur de vous accompagner en tout lieu, selon vos désirs, quand vous aurez du temps en solitaire : dans l’automobile sur la route, lors de vos promenades à pied quotidiennes avec vos écouteurs ou pendant un repas ou un café, ou un temps de détente quelconque. Tendez vos oreilles, et laissez-vous charmer par d’autres univers…


A. Deux séries de balados (présentées par la chaîne Ici Première, site Web d’Ici Radio-Canada)

1) Série « Ça s’est passé ainsi » (4 éléments, 1 h 14 au total)

« Ces contes traditionnels autochtones, transmis de génération en génération, sont ancrés dans le présent par les conteuses Édith Bélanger, Karine Échaquan, Kathia Rock et le conteur Alexandre Bacon. Leurs récits teintés de réalisme magique sont une invitation à voir autrement le territoire, la nature et la relation entre les humains et les animaux. Une incursion sonore dans l’imaginaire des Premières Nations. »

Écouter les balados de cette série.

2) Série « Laissez-nous raconter : l’histoire crochie » avec Marie-Andrée Gill (11 éléments, 4 h 34 minutes au total)

« Notre histoire collective a été écrite d’un point de vue eurocentriste et colonialiste. Ici, les Premiers Peuples reprennent le bâton de parole pour raconter leur vision de l’histoire. La poétesse innue Marie-Andrée Gill redresse 11 mots lourds de sens pour nos peuples afin de réconcilier le passé et le présent. C’est ensemble, mamu en innu aimun, qu’on décolonise nos esprits un mot à la fois. »

Écouter les balados de cette série.


B. Nikamowin, une plateforme d’écoute vouée à la découverte des musiques autochtones contemporaines et traditionnelles

Chaque mois, vous pourrez y découvrir la playlist de l’heure et quelques artistes mis en vedette durant la période. Ou y aller comme bon vous semble dans l’exploration de ces univers musicaux et sonores. Donc, tendez bien vos oreilles pour découvrir ce riche répertoire musical et laissez-vous porter et envoûter…

Découvrir la plateforme et les artistes.

Enfin, comme disait un grand sage, nous avons une seule bouche, mais deux oreilles. C’est peut-être parce que, parfois, nous sommes appelés à écouter davantage qu’à… parler! C’est l’occasion que nous offrent ces contenus audio.

Bonnes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *