Cours en ligne – La justice réparatrice : un chemin de libération

Justice réparatrice

En février et en mars prochains, Mathieu Lavigne, directeur de Mission chez nous, collaborera à deux cours proposés par l’Institut de pastorale des Dominicains. Un de ces cours portera sur la justice réparatrice.

Un premier cours, intitulé « Embarquer dans l’Église du Québec », est destiné aux acteurs pastoraux qui oeuvrent au sein de l’Église d’ici et qui sont originaires de l’extérieur du Québec. Ce cours débutait le 12 janvier dernier et Mathieu Lavigne et Sabrina Di Matteo, adjointe à la direction générale, secteur «Mission», à la Conférence religieuse canadienne, piloteront les deux séances portant sur divers thèmes d’actualité en Église, soit les enjeux touchant les communautés autochtones du Québec, la crise des abus sexuels en Église et les débats entourant la notion de laïcité. 

Le second cours proposé, celui-ci entièrement piloté par Mathieu Lavigne et Sabrina Di Matteo, en partenariat avec le Centre de services de justice réparatrice, débutera le 11 février et aura pour titre : La justice réparatrice : un chemin de libération. Ce cours de 15 heures a pour principal objectif d’offrir une introduction à la justice réparatrice, à ses origines et à ses liens avec la tradition chrétienne. Ce cours sera également l’occasion de relire les enjeux de la crise des abus sexuels en Église, ainsi que dans l’ensemble de la société. Finalement, des pistes d’actions ou d’intégration de la justice réparatrice dans la vie individuelle et collective, et dans les communautés chrétiennes, feront l’objet d’un discernement commun.

Il est toujours possible de s’inscrire au cours sur la justice réparatrice en communiquant avec Mme Caroline Vandergoten au (613) 233-5696, poste 310, ou encore par courriel à l’adresse suivante : registraire@udominicaine.ca. Les frais d’inscription à ce cours sont de 120$. Les rencontres se tiendront sur cinq jeudis, de 13h30 à 16h30 via Zoom, du 11 février au 18 mars (relâche le 4 mars). 

Collaboration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *