Juin, mois national de l’histoire autochtone

Le mois de juin est le Mois national de l’histoire autochtone. Le saviez-vous?

« En 2009, la Chambre des communes du Canada adoptait à l’unanimité une loi désignant juin comme Mois national de l’histoire autochtone, en reconnaissance de l’apport des peuples autochtones à l’édification du Canada et de la force des communautés autochtones du pays.

« Tout au long du Mois national de l’histoire autochtone, les Canadiens sont invités à prendre part aux nombreuses activités qui auront lieu d’un bout à l’autre du pays, y compris les festivités à l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, le 21 juin. Autant de belles occasions de mettre en valeur le patrimoine unique, les cultures, les traditions, la vision du monde et les réalisations remarquables des Premières Nations, des Métis et des Inuits. » (Patrimoine canadien)

Cette année, en raison de la pandémie, les rassemblements pourront se révéler difficiles. Plusieurs activités en ligne seront cependant proposées pour rendre hommage à l’histoire autochtone dans ce contexte.

  1. Nous vous invitons d’abord à consulter la page Web de Relations Couronne-Autochtones et Affaire du Nord Canada sur le Mois national de l’histoire autochtone. Vous pourrez d’ailleurs en apprendre davantage sur de nombreuses figures autochtones ayant marqué l’histoire du Canada et, plus spécifiquement, l’histoire autochtone.
  2. L’Office national du film (ONF), par le biais de son site Web, donnera accès gratuitement à de nombreux films de réalisateurs canadiens à l’occasion de ce mois. Consulter cet article de Radio-Canada international à ce sujet : https://www.rcinet.ca/fr/2020/05/27/mois-national-de-lh. À découvrir assurément!
  3. Parmi d’autres ressources, on pourra voir ou revoir cette capsule vidéo de la série Les avant-gardistes, animée par l’historien Laurent Turcot, et mise de l’avant en 2019 à l’occasion de ce mois national par Savoir Média, à propos de Mary Two-Axe Earley, pionnière et architecte du mouvement des femmes au Canada, surnommée la «grand-mère du mouvement féministe autochtone».
  4. Enfin, vous pourrez prendre connaissance de la déclaration du 1er juin 2020 des ministres Carolyn Bennett, Daniel Vandal, Marc Miller et Steven Guilbeault qui vous invitent à célébrer le Mois national de l’histoire autochtone, notamment, en participant à la campagne #Lectures autochtones, une initiative visant à faire connaître les œuvres de multiples auteurs autochtones d’ici.

Que cette 11e édition du Mois national de l’histoire autochtone soit l’occasion de créer de nouveaux rapprochements entre nos cultures et de découvrir leurs richesses mutuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *