Le pape François sera au Canada du 24 au 29 juillet

Pape François
Pape François. Photo : Jeon Han (Creative Commons)

C’est confirmé : le pape François sera en visite au Canada du 24 au 29 juillet. Il s’arrêtera à Edmonton, Québec et Iqaluit. Le tout a été annoncé par Matteo Bruni, le directeur du bureau de presse du Saint-Siège, le vendredi 13 mai 2022. «Le programme et les détails du voyage seront rendus publics dans les prochaines semaines», indique-t-il.

L’étendue du Canada, le peu de temps disponible pour la visite et l’état de santé du pape expliquent pourquoi le Vatican n’a annoncé que les noms de trois villes, rapporte l’agence Présence information religieuse. «Ces lieux permettent de limiter les déplacements du Saint-Père tout en lui offrant l’occasion de faire des rencontres individuelles et publiques, tenant ainsi compte de la participation de toutes les régions du pays», indique de son côté la Conférence des évêques catholiques du Canada.

La ville d’Edmonton, en Alberta, compte le deuxième plus grand nombre d’Autochtones vivant dans les centres urbains au Canada, rappelle la conférence épiscopale. Vingt-cinq pensionnats autochtones étaient situés en Alberta.

Iqaluit, avec une population de 8 000 personnes, regroupe le plus grand nombre d’Inuits au Canada. Le pape François a été personnellement invité par les délégués Inuits à visiter le Nord lors de leur rencontre en mars.

Enfin, la région de Québec abrite la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, l’un des lieux de pèlerinage les plus anciens et les plus populaires en Amérique du Nord, qui attire chaque année, lors de la fête de Sainte-Anne, des peuples autochtones de partout au Canada et du monde entier.

«C’est une très bonne nouvelle», s’est félicité Jean-Charles Piétacho, chef de la communauté d’Ekuanitshit, sur la Côte-Nord, et ancien pensionnaire à Mani-utenam. «Cela vient raviver l’espoir dans notre processus de guérison.» Monsieur Piétacho a indiqué que sa communauté s’organisait déjà pour aller voir le pape lors de son passage à Québec.

Un site Web bilingue a déjà été mis en ligne pour cette visite papale. L’adresse est www.visitepapale.ca.

L’agence Présence information religieuse précise que dans une Foire aux questions insérée dans ce site spécial, quelques lignes sont consacrées au coût de cette visite. Sans dévoiler un chiffre précis, la CECC précise que tous les diocèses canadiens vont y contribuer tout comme des entreprises et «divers ordres de gouvernement». La conférence épiscopale assure que les 30 M$ qu’entend amasser le Fonds de réconciliation des Autochtones, lancé en janvier 2022, ne seront aucunement utilisés pour financer la visite papale.

Les délégués autochtones, au moment d’accueillir les excuses du pape François prononcées à Rome, le 1er avril dernier, avaient rappelé qu’ils souhaitaient que le pape réitère ses excuses lors de sa venue au Canada. «C’est un premier pas historique, mais ce n’est qu’un premier pas. Le prochain est qu’il s’excuse à nos familles sur leurs terres», avait alors demandé Gerald Antoine, le chef de la délégation des Premières Nations qui s’est rendue à Rome en mars dernier.

Sources : Présence information religieuse, CECC et Radio-Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.