Les lumières de Noël

Crèche de Noël au Lac-Simon | Photo : Renelle Lasalle

Les lumières de Noël, encore cette année, seront quelque peu assombries par une pandémie tenace. Cependant, l’Avent et la fête de Noël, habillée de ses brillantes couleurs, nous invitent à ne pas perdre espérance.

Cette fête de la Lumière est aussi celle de l’accueil, de la compassion, de la tendresse, de la chaleur humaine. La naissance de l’Enfant, de ce « Dieu-avec-nous », est d’une beauté humble, qui transparaît dans le partage de gestes d’amour concrets. Cette beauté, dit le pape François, « n’est pas superficielle, évasive; au contraire, elle élargit le cœur, l’ouvre à la gratuité, au don de soi, et peut aussi générer des dynamiques culturelles, sociales et éducatives ». Nous sommes donc appelés à « être les gardiens de cette beauté, que le Noël du Seigneur fait briller dans chaque geste quotidien d’amour, de partage et de service ».

Ces mots remplis de sens résonnent avec la présence pastorale en milieu autochtone. Ces personnes accompagnant les Premiers Peuples vivent au quotidien un engagement qui puise à même la profonde beauté de Noël.

Dans cet esprit, lors de leur homélie de la fête du Christ Roi prononcée juste avant l’Avent en cours, Mgrs Raymond Poisson et Donald Bolen nous invitaient à devenir, comme chrétiens, « une présence guérissante et rédemptrice au service de l’humanité, animée du désir d’entrer en dialogue avec les cultures ». Ils rappelaient à cet effet le parcours de Jean de Brébeuf qui, après avoir jugé négativement la spiritualité et les pratiques du peuple wendat, a laissé son regard se transformer, développant un profond respect pour cette grande nation. Brébeuf a appris à marcher auprès des Wendats en toute solidarité, côte à côte, à la manière d’un pèlerin.

Nous sommes appelés, nous aussi, à prendre ce chemin, et à l’approfondir, alors que s’ouvrira bientôt une nouvelle année, nous l’espérons, pleine de lumières et de promesses.

* * *

Nous profitons de l’occasion pour vous témoigner toute notre reconnaissance alors que se termine notre campagne de financement 2021. Votre soutien fidèle et généreux permettra à Mission chez nous de participer à des actions qui viennent ouvrir un nouvel horizon dans ces relations que nous entretenons avec les Premiers Peuples. En 2022, ce sont 242 505 $ qui seront redistribués dans la vingtaine de missions en milieu autochtone soutenues par notre organisme, une augmentation de près de 11 000 $ par rapport aux subsides versés en 2021. Merci pour votre confiance et votre générosité!

Avec toute notre reconnaissance, à l’approche de Noël, 

L’équipe de Mission chez nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *