N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures

NentrepasdansmonameN’entre pas dans mon âme avec tes chaussures est le premier recueil de poèmes d’une jeune auteure innue. La poésie de Natasha Kanapé Fontaine est un immense cri. De détresse et d’amour. Et aussi empreint de tendresse. Comme si la tendresse et la poésie se trouvaient médusées devant l’éruption d’un volcan. Natasha Kanapé Fontaine dévoile son visage de poète et de femme innue. Elle aime. Pleure. Crie… pour venir au monde, une nouvelle fois. Une poésie qui frappe et ouvre le cœur et l’âme.

« Je lance un cri, avec dedans toute ma peine et toute ma peur. Toute mon angoisse de femme innue. J’écris pour le respect de ma personne. J’écris pour le respect de toutes les personnes de toutes les nations. Pour le respect de toutes les langues et de tous les paysages. Grâce à Joséphine Bacon, j’ai appris que je pouvais écrire, que j’avais une voix. Moi, je crie. Je hurle. Si les gens ne comprennent pas ma langue innue, ils retiendront l’immensité du cri. »

La mémoire et le territoire reviennent comme chez Joséphine Bacon, mais ici, ils relèvent plutôt de l’intime. La rencontre amoureuse est, chez Natasha Kanapé Fontaine, prétexte à la rencontre entre les Premières Nations et le Québec.

Un livre coup de cœur.

Éditions Mémoire d’encrier, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *