Mission réussie pour le souper-bénéfice du diocèse de Mont-Laurier

Salle Christ-Roi, Maniwaki (photo : Wikipédia)

Nous partageons avec vous ici le communiqué que nous ont fait parvenir, il y a peu, l’abbé Sylvain Desrosiers, curé, et Mme Isabelle O’Connor de la paroisse L’Assomption de Marie, à Maniwaki, à propos du souper-bénéfice ayant eu lieu dans le diocèse de Mont-Laurier. Merci de tout cœur à tous ceux et celles qui ont contribué, de près ou de loin, au succès de cette activité!

Maniwaki (Québec), le 25 mai 2017 – Le souper diocésain et annuel au bénéfice de Mission chez nous, tenu le jeudi 25 mai en la salle Christ-Roi de Maniwaki, a été une réelle réussite. Une centaine de convives venus ont dégusté un bon souper de brochette de poulet pour cette bonne cause.

Pour la 16e édition du souper annuel, nous avons eu le bonheur d’accueillir nul autre que Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal et président du conseil d’administration de Mission chez nous. Mgr Lépine a entretenu avec brio et humour l’assistance en nous faisant mieux connaitre l’œuvre de Mission chez nous.

Depuis une vingtaine d’années, l’organisme a pris le flambeau du financement des missions de l’Église catholique dans le Grand Nord du Canada, auprès des nations autochtones qui y résident. En effet, les communautés catholiques de ces régions ont besoin de services pastoraux pour animer les communautés locales et pour la célébration de l’eucharistie et des autres sacrements.

Mgr Lépine nous a expliqué que l’immensité du territoire des diocèses du Nord occasionnent pour l’évêque du lieu, ses quelques prêtres et ses agents et agentes de pastorale des déplacements très onéreux, puisque, souvent, le moyen de transport est l’avion ! Par solidarité avec les Premières Nations, Mission chez nous s’occupe ainsi de fournir le soutien nécessaire en personnel paroissial, prêtres, agents de pastorale, diacres, etc. « Il faut partager le trésor de la foi, qui est l’antidote par excellence au sentiment d’isolement qui accable nos sociétés modernes, et encore plus dans les grandes villes. »

Lors du souper, une table d’exposition a été montée sur laquelle étaient disposés de nombreux artefacts amérindiens datant de l’époque des premières missions d’évangélisation dans le Grand Nord. De toute beauté et de confection minutieuse, ils ont su aviver la curiosité et aussi l’admiration des convives.

Mgr Paul Lortie, évêque du diocèse de Mont-Laurier, était présent pour cette soirée, ainsi que l’abbé Marc Richer, vicaire général, et M. l’abbé Jean-René Sirois, bientôt son successeur. L’animation a été fort plaisante, sous l’égide de M. l’abbé Sylvain Desrosiers, curé de la paroisse L’Assomption-de-Marie. On a aussi salué la présence de l’abbé Germain Bashirahishizei, qui succédera à l’abbé Sirois comme prêtre collaborateur du curé Desrosiers. D’autres prêtres étaient de la partie, dont un fort aimé des fidèles qu’il a côtoyés dans la région pendant de nombreuses années, soit l’abbé Auguste Legault. L’Abbé Steven St-Amour, pour sa part, est un jeune prêtre qui a montré, comme le curé en poste, qu’il y a de la relève dans l’Église.

L’équipe de bénévoles ayant travaillé au souper a été chaleureusement remerciée, et trois personnes sont reparties avec de beaux prix de présence.

Source : Abbé Sylvain Desrosiers, curé, et Isabelle O’Connor
(819) 449-1400

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *